Les techniques pour différencier un touriste d’un voyageur

Il est fréquent de constater que bon nombre de personnes mettent dans le même sac un voyageur et un touriste. Pourtant, les deux personnages n’ont pas un même but. Comment reconnaître un voyageur et un touriste ? Voici trois techniques simples.

Le comportement en groupe

En société, un touriste ne développe pas les mêmes attitudes qu’un voyageur. Le touriste est celui qui aime rester dans le groupe. L’ambiance chaleureuse est son environnement préféré. Il adore prendre place dans un hôtel ou sur un navire où il aura la chance de rencontrer tous les jours plusieurs croisiéristes.

En revanche, c’est tout le contraire qu’on observe chez un voyageur. Ce dernier n’aime pas se mélanger à tout le monde. Il essaie d’éviter au maximum les lieux de rassemblement. Il préfère voyager seul ou à la limite avec sa famille. Il ne choisit pas les grands hôtels bondés de monde.

La restauration

La façon dont le touriste découvre la gastronomie est différente de celle d’un voyageur. Contrairement au voyageur qui se concentre plus sur la quantité au vu de son portefeuille, le touriste a à cœur la découverte de tout le contenu de la gastronomie. Qu’il soit à Milan, à Barcelone ou à Berlin, ce dernier n’a pas de contraste. Il a déjà prévu son budget et ne se concentre que sur les découvertes. Des plats de pâtes de Milan à la pizzéria de Barcelone, le touriste se sent bien dans sa peau et veux toujours découvrir des nouveautés. Par contre, le voyageur préfère lui les plats locaux.

A lire :   Pourquoi opter pour l’usage de l’huile de CBD ?

Les déplacements

La rentabilité est le crédo d’un touriste. Ce dernier n’a donc pas de temps à perdre. Il veut atteindre l’objectif pour lequel il a effectué sa visite. Il préfère opter pour les moyens les plus rapides. Même s’il n’est qu’à 10 minutes de son point de chute, il préfère un ralliement par taxi ou par un bus. Cependant, le voyageur lui prend tout son temps. La location d’une moto ou d’une voiture est sa préférence.